Les balises

Qui ne s’est jamais pris la tête avec les balises dans Trados Studio 2019 ? Et pourtant elles sont essentielles !
Le concept : nous avons un fichier à traduire. Il peut s’agir d’un fichier Word, Excel, PowerPoint, InDesign, ou d’un autre format de fichier.
Pour pouvoir traiter ce fichier, Trados doit stocker les informations qui concernent la mise en page, le formatage du texte (gras, couleur, police de caractères etc.) et d’autres éléments du document (tableaux, colonnes, paragraphes, images etc.).
Tout changement de formatage du texte dans un segment* est indiqué par une paire de balises de formatage.
Prenons l’exemple d’un mot en gras, qui apparaît dans un segment. Dans Trados, ce mot s’affichera dans une police « normale » mais il sera entouré de deux balises de formatage. Ces sont des « commandes » qui, dans ce cas, donnent au fichier l’ordre de mettre le texte en gras (balise d’ouverture) et d’arrêter de mettre le texte en gras (balise de fermeture). Les balises de formatage fonctionnent comme les parenthèses : elles vont toujours par deux et quand vous insérez une balise d’ouverture, vous devrez mettre une balise de fermeture. Dans le cas contraire vous verrez une balise fantôme (une balise de couleur pâle, qui nous indique qu’une balise est attendue).
Par exemple : <b> pour représenter le début d’un texte en gras et </b> pour en marquer la fin. À ne pas confondre avec une balise autonome, qui indique un espace réservé (par exemple, un espace réservé à une image).

Dans Trados on peut choisir la manière d’afficher les balises dans le texte. Nous vous recommandons de choisir l’affichage les balises avec texte de balise partiel. Pour choisir le mode d’affichage des balises, cliquez sur le menu Affichage et ensuite sur les options d’affichage des balises, comme montré dans l’image ci-dessous.

Changer l’affichage des balises dans Trados Studio

Bon à savoir  : si vous ne voyez pas de balises, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas dans votre fichier. C’est dû au fait que vous n’avez pas configuré l’affichage des balises pour qu’elles soient affichées.

* Dans un logiciel de TAO, tout le texte à traduire est « segmenté » (avec des règles de segmentation paramétrables). Par conséquent, le texte source se présente comme des lignes (en général des phrases, mais ce n’est pas tout le temps le cas) qui se suivent et qu’on appelle des segments.

Vous avez aimé cet article ? Vous avez des questions ? Des commentaires ?
L’espace « commentaires » est à votre disposition et nous restons à votre écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *