Formation traduction

Trouver des clients : 5 étapes essentielles

Trouver des clients

Un des facteurs essentiels de la réussite de votre activité professionnelle de traduction est l’acquisition de clients. Vous pouvez être le meilleur traducteur de vos couples de langues et de votre spécialisation, si vous n’avez pas de clients vous ne pouvez pas exercer votre profession.

Quelles sont les premières étapes pour trouver des (bons) clients ?

En vous renseignant par ci et par là sur Internet, vous trouverez une multitudes de conseils, lesquels mettre en pratique ?

Qui cherchez-vous ?

Tout d’abord, pour savoir comment trouver des clients, vous avez besoin de savoir quels clients vous cherchez. L’adage « qui cherche trouve » n’est valable que si vous savez ce que vous cherchez. Autrement vous trouverez toujours des choses, mais peut-être pas ce que vous cherchez. Par conséquent, la toute première chose à faire est se poser les bonnes questions.
Ainsi, vous pouvez commencer par vous demander quels clients vous souhaitez trouver.

Pour répondre à cette question, vous pouvez faire un portrait robot de votre client idéal, ce qui, en marketing, s’appelle l’Avatar.

Pour dresser le portrait de votre client idéal vous pouvez vous inspirer d’un de vos clients existants avec qui vous aimez bien travailler. Essayez de faire une liste des caractéristiques de ce client. Analysez également son comportement d’achat : où et comment l’aviez-vous trouvé ?

Il est fort possible que des clients avec des caractéristiques similaires vous conviennent. Essayez de reproduire la démarche de prospection pour trouver des clients qui lui ressemblent.

Donc, repérez son secteur d’activité, sa localisation (géographique et/ou en ligne), ses habitudes d’achat (commande-t-il ses traductions via une plateforme ? Travaille-t-il avec des prestataires qu’il rencontre sur des salons ? etc.).

Plus précis et détaillé sera votre Avatar, plus simple sera de  trouver votre prochain client idéal.

Où cherchez-vous ?

Une fois que vous savez construit l’Avatar de votre client idéal, il ne vous reste plus qu’à savoir où le trouver.
Dans la meilleures des hypothèses, lors de la construction de l’avatar, des noms de sociétés vous sont venus à l’esprit. Dans ce cas, allez voir leur site web, leurs publications et cherchez des indices pour confirmer ou infirmer votre hypothèse. Vous pourrez ensuite prendre contact avec eux.

Dans l’hypothèse où aucun nom ne vous vienne à l’esprit, vous pouvez vous concentrer sur son secteur d’activité (qui sera, très probablement un de vos secteurs de spécialisation en traduction), et sur sa politique internationale (qui sera en harmonie avec vos langues de travail).

Vous pouvez le chercher dans des annuaires spécialisés de son secteur (quand il y en a, ces annuaires sont du pain béni !), sur les réseaux sociaux, en particulier sur LinkedIn, sur des sites tels que Kompass, ou encore sur des salons professionnels.

Comment rentrer en contact ?

Le premier réflexe pour rentrer en contact avec un client potentiel est d’écrire un e-mail. Encore faut-il avoir la bonne adresse e-mail ! En effet, la plupart du temps vous trouverez des adresses de contact « général » et ce n’est pas dit que vos e-mails soient lus par la bonne personne.

Quoi de mieux que le bon vieux téléphone ? Cet outil extraordinaire qui sert à faire un tas de choses, mais aussi à téléphoner !
Il faut un peu de courage pour appeler un client potentiel, mais vous pourrez surmonter cette épreuve haut la main si vous vous y préparez correctement et surtout si vous fractionnez la tâche en plusieurs étapes, chacune avec un objectif.
La première étape : appelez pour demander qui s’occupe de l’achat des prestations intellectuelles (dont la traduction fait partie). Objectif : établir une premier contact, obtenir le nom et la ligne directe du décideur.
La deuxième étape : appelez cette personne et confirmez qu’elle est le bon interlocuteur. Si ce n’est pas le cas, demandez-lui de vous aider à découvrir qui est le bon interlocuteur. Un petit secret : les gens aiment se sentir utiles, demandez-leur des infos et des conseils !

Préparez votre entretien !

Préparez-vous à vous présenter (l’Elevator Pitch est un exercice très puissant pour trouver de nouveaux clients !). Préparez également des questions intéressantes pour votre interlocuteur : soyez curieux sur les aspects de son travail et du travail de l’entreprise. Faites-lui comprendre qu’il vous intéresse et il intéressera à vous !

Préparez la suite. À tout moment, sachez quelle sera l’action suivante. Vous pouvez, par exemple, l’engager moralement en lui demandant qu’il vous contacte lors du prochain projet de traduction.

Oui, mais le prix ?

Le prix arrivera seulement au moment de faire un devis. Pas avant.

En effet, si vous allez tout de suite sur le terrain « prix », une fois avoir donné un prix, le client potentiel ne sera plus intéressé à échanger avec vous. De plus, un prix dépend de tellement de facteurs. Au moment où vous annoncez un prix, il sera compliqué de revenir dessus.

 
 
Vous avez déjà des clients, et vous aimeriez apprendre à les fidéliser ?

 

Laissez-moi vos coordonnées et je vous envoie le Guide gratuit :

« 5 bonnes pratiques pour fidéliser vos clients »

.